Nouvelle salle d’écoute

Longtemps réservée aux chercheurs et aux spécialistes, la Phonothèque nationale (PHN) s’ouvre au grand public, qui  aura désormais la possibilité d’accéder par le son et l’image aux trésors phonographiques du patrimoine musical tunisien, arabe et méditerranéen détenus par  la PHN. Une nouvelle salle d’écoute a été récemment aménagée, répondant aux exigences techniques les plus pointues.
Inaugurée le 06 décembre en présence du ministre des affaires culturelles, de l’ambassadeur de la Corée du Sud en Tunisie  et des représentants des médias, ce projet est le fruit d’une action de mécénat et d’un partenariat entre le Cmam et   la firme sud coréennes Samsung, et  vise à valoriser le fonds phonographique de la Phonothèque nationale et de le rendre accessible au grand public désirant écouter et visionner des enregistrements audios et vidéos, de concerts ou des repiquage de disques et de supports de différents formats. 
La salle d’écoute,  située au RDC du bâtiment du Belvédère qui abrite la Phonothèque nationale,  a été entièrement réaménagée  (habillage et insonorisation) et équipée avec du matériel de pointe (grand écran LCD, tablettes, ordinateurs personnels, casques d’écoute),  qui permettra à terme l’accès à la totalité du fonds estimé à présent ( fin 2016) à plus de 30 milles documents sonores et audiovisuels, tout support confondu. Pour l’instant seulement 1400 titres peuvent être consultés en local, (www.cmam.tn/phonothèque) , grâce  à la plateforme web développée dans le cadre de ce projet.  Le groupe sud-coréen a participé au financement de cette opération avec une enveloppe de l’ordre de 120 millions de dinars, qui a permis le réaménagement, l’ameublement et l’équipement de la salle  avec tout le matériel requis pour une écoute et un visionnage confortable et de qualité, en plus d’une unité de stockage des enregistrements numérisés. L’accès à la salle d’écoute se fera sur rendez-vous par téléphone ( 71 740 102) et ce tous les jours de la semaine de 9h00 à 15h00.
La mise à disposition du public d’au moins une partie du fonds de la Phonothèque a été possible grâce au projet de numérisation,  entamé depuis 2009 qui a permis jusqu’ici de numériser plus de neufs milles documents audio et audiovisuels (disques  78, 33et 45 t, bandes magnétiques et cassettes audio et cassettes vidéo,  représentant un peu moins de 30 % de la totalité des fonds  détenus par la Phonothèque.  
 

 

© 2014 CMAM. tout les droits reservés. Site conçu par All Best Services