Documents Sāmī Šawwā

À l'occasion du cinquantenaire de la disparition du célèbre violoniste arabe  Sāmī Šawwā (1885-1965), le CMAM met en ligne ( http://archives.cmam.tn/items/browse?collection=92)  une série de documents   dédicacés  qu’il a offert au le Baron Rodolphe en 1931, très probablement lors des préparatifs  du Congrès international de musique arabe au Caire de 1932.

Des liens d’amitié et de collaboration scientifique liaient le baron d’Erlanger à Sāmī Šawwā, considéré comme l’un des puonniers de la renaissance arabe en matière de musique instrumentale orientale. Les connaissances approfondies de Šawwā sur la musique arabe et irakienne lui ont permis de jouer un rôle important dans la préparation d congrès. Plus précisément, il a participé au comité de l'échelle musicale qui a commencé ses travaux préparatoires en 1929 et contribué aux activités de la conférence et ses débats théoriques.

Šawwā était un musicien né à Alep, qui eu une brillante carrière musicale en Egypte. Il appartenait à une famille qui avait introduit le violon dans l’orchestre (takht) oriental arabe à Alep et au Caire. Šawwā a élevé le jeu du violon arabisé à ses niveaux les plus hauts, qu’il soit dans le cadre de son accompagnement des interprètes les plus en vue de la Renaissance arabe, ou dans lors de ses enregistrements sur disques 78 t.

© 2014 CMAM. tout les droits reservés. Site conçu par All Best Services